Mission socio-éducative

(Service d’Interventions en Familles)

Titre III de l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 5 décembre 2018  relatif aux conditions particulières d’agrément et d’octroi des subventions pour les services d’accompagnement

  • Nous recevons un mandat exclusivement par un conseiller de l’aide à la jeunesse ou par un directeur de la protection de la jeunesse de des arrondissements judiciaires de Charleroi et Dinant.
  • Le nombre de mandats agréés est de 20.
  • Un mandat peut concerner plusieurs enfants s’ils ont la même résidence et sont issus d’une même fratrie, sans pouvoir concerner plus de 3 enfants.
  • Dans le cadre d’une mission de relais de réinsertion familiale, l’autorité mandante peut confier un mandat simultanément à un autre service agréé et au service d’accompagnement pendant 1 mois maximum.

La mission socio-éducative consiste à apporter à l’enfant, sa famille et ses familiers une aide éducative dans le milieu de vie et à apporter une aide à l’enfant en résidence autonome.

Cette mission vise toute forme d’aide ou d’action éducative permettant d’améliorer les conditions d’éducation de l’enfant quand elles sont compromises soit par le comportement de l’enfant lui-même, soit par les difficultés rencontrées dans l’exécution de leurs obligations par les personnes qui assument en droit ou en fait l’hébergement de l’enfant.

La durée du mandat est de maximum 6 mois, renouvelable 3 fois.  Au-delà de 3 renouvellements, le mandat ne peut être renouvelé qu’à titre exceptionnel et par décision spécialement motivée.

  • Analyse de la demande avec, notamment, entretien de préadmission. Officialisation obligatoire du mandat chez l’autorité mandante avant toute prise en charge
  • À partir de la réception du mandat, le service d’accompagnement dispose d’un délai de 7 jours ouvrables maximum pour communiquer sa décision d’accepter ou de refuser le mandat
  • Coordinatrice : Pascale D’Hulster / Tél et fax : 060 21 39 99
  • Equipe pluridisciplinaire avec des horaires d’intervention flexibles.
  • Elaboration avec la famille et les jeunes d’objectifs opérationnels de travail proposés à l’aval du mandant
  • Evaluation après deux mois, après 5 mois débouchant éventuellement sur d’autres objectifs, poursuite ou renouvellement du mandat
  • Evaluation du travail au plus tard à la moitié du premier mandat et moins 5 jours avant l’échéance du mandat. Ensuite, évaluation du travail au terme des mandats suivants.

Mission Intensive

(Service Progres’IIF)

  • Titre IV de l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 5 décembre 2018 relatif aux conditions particulières d’agrément et d’octroi des subventions pour les services d’accompagnement.

  • Nous recevons un mandat exclusivement par un conseiller de l’aide à la jeunesse ou par un directeur de la protection de la jeunesse de l’arrondissement judiciaire de Charleroi.
  • Le nombre de mandats agréés est de 12 dont 2 d’urgence.
  • Un mandat ne peut concerner qu’un seul enfant.
  • La prise en charge d’urgence débute dans les vingt-quatre heures de la réception du mandat.

De manière complémentaire à la mission psycho-socio-éducative ou à la mission socio-éducative, le service peut assurer une mission d’accompagnement intensif de l’enfant, de sa famille et de ses familiers dans le milieu de vie, lorsque la prise en charge d’un enfant de 0 à 6 ans en situation de négligence grave, potentielle ou avérée, ou de maltraitance, s’avère nécessaire.

Cette mission d’accompagnement intensif peut aussi être exercée dans le cadre d’une situation d’urgence. Cette intervention prend en compte l’ensemble de la problématique familiale et vise à offrir :

  • une alternative à l’hébergement hors du milieu de vie tout en tenant compte de la situation de négligence ou de maltraitance de l’enfant.
  • un relais lorsqu’aucun autre service n’est en mesure d’apporter l’aide adéquate.
  • une prise en charge d’urgence.
  • La durée du mandat est de 3 mois maximum, renouvelable une fois.
  • Pour la prise en charge d’urgence, de 15 jours maximum, non renouvelable.
  • Analyse de la demande avec l’autorité mandante. Officialisation obligatoire du mandat chez l’autorité mandante avant toute prise en charge.
  • Téléphone : 071/34.34.09 Fax : 071/19.34.64 GSM : 0497/42.83.60
  • E mail : progres.iif@closducheminvert.be
  • L’autorité mandante motive l’intensité de l’intervention qui est de 5 heures au moins par semaine et de 3 heures au moins par semaine au cours du dernier mois d’intervention.
  • Le service adresse un rapport à l’autorité mandante chaque mois et un rapport au moins 5 jours avant l’échéance du mandat. Ce rapport contient une analyse de la situation et les particularités de l’aide apportée. En cas de renouvellement, le service adresse un rapport à l’autorité mandante au moins 5 jours avant la fin du renouvellement.
  •  Zone d’intervention : Le grand Charleroi, le grand Thuin, La Louvière (ville, Haine-Saint Paul et Haine-Saint Pierre), Chapelle-Lez-Herlaimont, Châtelet, Fleurus, Manage, Sambreville, Coucrelles, Farciennes, Gerpinnes, Binche.